Rechercher
  • Claire

Édito - année 2021

Mis à jour : janv. 1

Ça y est, cette curieuse année 2020 est terminée. Elle est à la fois passée trop vite et trop lentement. Dans un espace-temps inédit, où nos repères ont été chamboulés. Qu'a-t-elle eu comme effets, sur vous ? Quelle couleur souhaitez-vous donner à 2021 ?


1er constat de l'année : les cordonniers sont les plus mal chaussés. Il aura fallu deux semaines de vacances (ou presque) pour réaliser la fatigue que je trimbalais depuis la rentrée (nerveusement d'abord). La faute au contexte ? Pas sûre. Plutôt contente de rester dans le confort de ma salle de yoga pour donner cours, je crois que c'est la fenêtre du virtuel qui m'a épuisée.


La stimulation permanente des écrans, les propositions numériques, ce web phagocyte de tous nos intérieurs, je me retrouve aimantée à ces vies pixelisées, absorbée par les histoires que les images racontent et quand j'en sors, tout me semble manquer cruellement de corps, de sens. Vidée.


L'année 2021 commence donc avec la meilleure des résolutions. ∞ par ∞ pixels. Celle de l'extérieur, du dehors. D'un monde sans écrans. Avec le vœu de raviver la flamme du 5ème Yama.


Aparigraha, le non-attachement. Aux écrans, au numérique, au matériel, mais aussi le non-attachement aux projets, aux rêves, aux idées que l'on a de soi. Se détacher de ce par quoi l'on aime se définir. Ses passions, son histoire, son identité. Le détachement, à l'inverse du désengagement, nous rend aussi libre et intensément présent. Se détacher pour entretenir un rapport moins biaisé avec la réalité, pour mieux l'apprécier et s'y engager pleinement.


Et vous, de quoi aimeriez-vous vous détacher, cette année ?

Bonne année 2021 !


Claire

46 vues0 commentaire

© Ose Yoga 2020